À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665
Note [57]

Page 260 (Paris, 1646), livre ii, chapitre lxvi (v. supra note [58]), dans le curieux titre de la section consacrée au second dictame, Guy Patin demandait de remplacer melopepones aut aletones [Les Melons ou Aletones (mot auquel je n’ai pas trouvé de sens, ni en latin ni en grec)] par melopepones aut melones, qui sont synonymes ; Caspar Hofmann commence d’ailleurs son paragraphe en disant :

Nimirum, non putem aliam fuisse differentiam, quam illam, quæ ex adverso respondes Sycis et σικυοπιποσι. Atque hac oservatione ditem, si fas sit, Bauhinum in Pinace.

[Assurément, je ne penserais pas que le second soit différent du premier, qui correspond en revanche au sycis et au sikuopiposi. {a} Et si j’osais, j’enrichirais de cette observation le Pinax de Bauhin]. {b}


  1. Ces deux mots, latin et grec, renvoient au sicyos agrios et au σικυο-πεποσι, qui s’apparentent au concombre sauvage.

  2. Le Pinax de Capar Bauhin (Bâle, 1623, v. supra notule {c}, note [9]), section iv, livre iii, pages 310‑314, ne parle ni d’aletones ni d’aleiones (sans chagement dans la réédition de 1671).

Dans ce titre, la réédition de Francfort (1667, page 208) a remplacé aletones par aleiones, mot tout aussi dénué de sens en latin comme en grec, où αλητον (alêton) signifie « farine » et, par extension, « repas », et αλειος (aléios), « resserré ». Je pense que le bon titre aurait du être : melopepones aut pepones [Les Melons ou Pastèques].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665. Note 57

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1384&cln=57

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons