À Charles Spon, le 22 septembre 1651
Note [6]

Michel-Paul Mancini (1636-17 juillet 1652) était le deuxième des dix enfants de Geronima Mazzarina et de Michele Lorenzo Mancini. Il était arrivé à Paris en septembre 1647, en compagnie de ses sœurs, Laure, son aînée (alors récemment devenue duchesse de Mercœur, v. note [6], lettre 265), et Olympe, sa puînée, ainsi que de sa cousine Anne-Marie Martinozzi. Michel-Paul était devenu le compagnon de jeux et de chasse de Louis xiv, et Mazarin fondait sur lui de grands espoirs, désirant en faire son héritier ; mais tout s’écroula au combat de la porte Saint-Antoine (2 juillet 1652) : engagé dans les troupes royales, il fut blessé à la cuisse par une balle de mousquet et en mourut 15 jours plus tard (v. note [13], lettre 292).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 septembre 1651. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0267&cln=6

(Consulté le 20.10.2019)

Licence Creative Commons