À Claude II Belin, le 14 mars 1657
Note [6]

« qui a écrit sur l’histoire des Ligures ». Uberto Foglieta (Gênes 1518-1581), issu d’une noble famille, étudia les belles-lettres et la jurisprudence à Padoue et à Rome, puis revint à Gênes. La publication d’un ouvrage intitulé Della Republica di Genova [La République de Gênes] (Rome, 1559) le fit exiler Gênes et ses biens furent confisqués. Foglieta se retira alors à Rome où il trouva dans le cardinal Hippolyte d’Este un protecteur généreux, et dans sa maison un asile qu’il ne quitta plus (G.D.U. xixe s.). Parmi sa copieuse production historique, Guy Patin citait ici ses Historiæ Genuensium libri xii [Douze livres d’histoire des Gênois (Ligures dans l’Antiquité)] (Gênes, H. Bartolus, 1585, in‑fo).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 14 mars 1657. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0470&cln=6

(Consulté le 09.07.2020)

Licence Creative Commons