À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665
Note [64]

Page 299 (Paris, 1646), avec lapsus de Guy Patin sur le numéro de la page (399 pour 299), livre ii, chapitre xcvi sur le frêne (v. supra note [63]), deux requêtes.

  • Ligne 2 (§ 5), au sujet du frêne commun (fraxinus) et de l’orne (ornus, frêne sauvage), remplacer sunt [sont] par fert dictum [porte ce qu’on appelle] dans :

    Non omnis vel fraxinus vel ornus fert semen, sed quædam tantum sunt [fert dictum] ορνεογλωσσον (non ορνογλωσσον : nihil enim cum orno communicat) Lingua avis Officinis dicitur.

    [Les frênes, qu’ils soient communs ou sauvages, ne portent pas tous des graines ; seuls certains sont (certains portent ce qu’on appelle) {a} l’orneoglôsson (et non pas ornoglôsson, car le mot n’a rien de commun avec l’orne), {b} à quoi on donne le nom de langue d’oiseau dans les officines].


    1. En latin, fraxinus et ornus sont du genre féminin ce qui justifie le quædam fert [certaine porte] dans une phrase au singulier que, par commodité, j’ai traduite en la mettant au pluriel. Dans sa construction, à la différence de Patin, qui avait utilisé quædam comme féminin singulier, Caspar Hofmann l’avait employé au pluriel (quædam ayant le double sens de certaine et certaines en latin).

    2. Orneoglôsson est l’équivalent grec de « langue d’oiseau » (v. supra note [63]), mais ornoglôsson (qui rappellerait l’orne) n’existe pas dans le vocabulaire grec classique.

  • Ligne 19 (§ 8), à propos de la langue d’oiseau, corriger une coquille en remplaçant sciamus [sachions] par siccamus [asséchons], pour donner un sens cohérent à :

    hoc sciamus [siccamus] in furno humiditatem ipsius.

    [nous asséchons son humidité en la passant au four].

La réédition de Francfort (1667, page 238) a appliqué ces deux corrections.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665. Note 64

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1384&cln=64

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons