Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19
Note [8]

Je n’ai pas trouvé où Hippocrate a donné cette explication exacte et employé ce mot de « surgeons » (stolones en latin, parablastaï en grec) pour désigner les pustules (v. note [2], lettre 490). Le § 618 des Prénotions coaques (Littré Hip, volume 5, page 729) énonce néanmoins ce pronostic ressemblant à ce qu’écrivait l’auteur de la consultation :

« Les éruptions herpétiques, au-dessus de l’aine, se développant vers le flanc et le pubis, annoncent que le ventre est en mauvais état. »

Il y avait une part de vrai dans cet oracle d’Hippocrate : herpès et zona sont les résurgences cutanées d’une infection ancienne par un virus de la famille herpétique (herpèsvirus) ; leur réveil (surtout dans le cas de l’herpès) peut être déclenché par l’affection d’un organe profond, proche ou distant de l’éruption.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8149&cln=8

(Consulté le 17.01.2021)

Licence Creative Commons