À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651
Note [9]

V. note [12], lettre 503, pour les « Sept commentaires de Jacques Houllier sur les aphorismes d’Hippocrate ». Guy Patin y renvoyait sans doute au commentaire de l’aphorisme no 5, 4e section (pages 170‑171 vo, édition de 1620) : Sub canicula et ante caniculam difficiles ac molestæ sunt purgationes [Pendant la canicule et avant la canicule, les évacuations sont laborieuses] ; mais on n’y pas trouvé le propos qu’il prêtait ici à Houllier.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1019&cln=9

(Consulté le 15.10.2019)

Licence Creative Commons