À Jan Van Hoorne, le 9 octobre 1668
Note [9]

Portraits et Vies des hommes illustres grecs, latins, et païens, recueillis de leurs tableaux, livres, médailles antiques et modernes. Par André Thevet, Angoumoisin, premier cosmographe du roi (Paris, veuve de I. Kervert et Guillaume Chaudière, 1584, in‑fo) :

« Finalement André Vésale de Bruxelles tiendra ici le dernier rang, homme d’une telle rareté et érudition qu’à ce que j’ai appris, il obtint rémission du pape {a} d’avoir anatomisé un homme tout vif, lequel il pensait être mort. »


  1. Pie iv, v. note [6], lettre 965.

André Thevet (Angoulême 1516-Paris 1590), écrivain et géographe, moine franciscain puis simple prêtre, avait accompli deux grands voyages, au Levant et au Brésil, avant de devenir cosmographe (géographe) du roi en 1560.

V. notes [8] et [7], lettre latine 452, pour ce que Jean ii Riolan, dans son « Anthropographie », et Melchior Adam, dans ses « Vies de médecins allemands », ont écrit sur la mort de Vésale en 1564.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Jan Van Hoorne, le 9 octobre 1668. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1488&cln=9

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons