Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1, note 9.
Note [9]

Le Th. Campanellæ de Monarchia Hispanica Discursus [Discours de Th. Campanella {a} sur la Monarchie espagnole] {b} est une analyse historique, géographique et politique des territoires placés sous domination espagnole en 32 chapitres. Il s’y ajoute un long Appendix final (pages 456‑560), intitulé Utrum sit optandum, universum orbem Christianum ab uno solo Capite ac Monarcha regi ac gubernari ? [Faut-il souhaiter que tout le monde chrétien soit régi et gouverné par un seul chef et monarque ?]. Le roi d’Espagne était alors Philippe iv, {c} dont l’empire sur la chrétienté déclinait d’année en année.


  1. Tommaso Campanella, v. note [12], lettre 467.

  2. Amsterdam, Louis Elsevier, 1640, in‑12 de 560 pages.

  3. V. note [4], lettre 47.

Les écarts religieux, philosophiques et astrologiques de Campanella, brillant et fantasque érudit revêtu de la bure dominicaine, lui avaient valu maints déboires. En 1600, jugé hérétique par l’Inquisition, il avait échappé de peu au bûcher pour être condamné à la prison perpétuelle. Libéré en 1629 sur l’intervention de Philippe iv et du pape Urbain viii, il se réfugia à Paris en 1634 et y mourut en 1639.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1, note 9.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8192&cln=9

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons