La carriére médicale d’Alfred Fournier fut presqu’uniquement consacrée à l’étude de la syphilis, qui au XIXème siècle était ressentie comme un redoutable fléau social.

D’abord Médecin à l’Hôpital pour femmes vénériennes de Lourcine (à l’emplacement de l’actuel Hôpital Broca), Fournier fut Chef de service à l’Hôpital Saint-Louis en 1876, oû l’on créa pour lui une chaire des maladies cutanées et syphilitiques en 1879.
Fournier fonda la Société française de prophylaxie sanitaire et morale et fut le principal inspirateur médical des réflexions politiques et sociales sur la.prévention des maladies vénériennes.

Ses principales publications sont :
1880: Syphilis et mariage
1894: Les affections parasyphilitiques
1899: Traité de la syphilis

Contre l’opinion de la plupart des médecins de son temps, Fournier sut démontrer la nature syphilitique du tabés et de la paralysie générale.


Retour