À Charles Spon, le 26 juillet 1658

Note [31]

Charles iii de Créqui, prince de Poix (1624-1687), ne devint duc qu’en 1663 (v. note [1], lettre 762). Fils de Charles ii (mort en 1630) et petit-fils de Charles i (v. note [13], lettre 39), il avait combattu à Rocroi, aux sièges de Philipsbourg, de Mayence et d’Oppenheim, à la bataille de Nördlingen, à la prise de Trèves, et été nommé premier gentilhomme de la Chambre du roi en 1653. En 1662, pendant son ambassade à Rome eut lieu l’insulte pontificale contre les Français (affaire des gardes corses), dont lui-même faillit être la victime et dont Louis xiv tira une éclatante réparation (v. note [12], lettre 738). Il fut nommé gouverneur de Paris en 1670 et reçut l’année suivante l’ambassade d’Angleterre (G.D.U. xixe s.).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1658, note 31.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0532&cln=31

(Consulté le 23/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.