L. 40.  >
À Claude II Belin,
le 24 avril 1638

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur et très cher ami, [a][1]

Ce mot écrit à la hâte n’est que pour vous remercier des bons souvenirs qu’avez de moi, comme j’ai reconnu par la lettre de Monsieur votre frère, et pour vous dire que jeudi au soir l’enfant de la reine a remué de bonne sorte après quatre mois et demi de grossesse ; [2] de sorte que maintenant il n’y a nul doute de sa grossesse, quam faustam, felicem et fortunatam debent omnes boni sperare[1] Le roi [3] s’en va lundi à Compiègne [4] pour y voir passer son armée qui va en Flandres [5] sous la conduite de M. le maréchal de Châtillon. [2][6][7] Quelques-uns disent que le roi va là pour une trêve ; sed non ego credulus illis[3] il n’est pas encore temps de cela. On a envoyé exprès en grande diligence à Rome un courrier pour quelque discord [4] qui est entre M. le maréchal d’Estrées [8] et le pape. [9] M. le Prince [10] est à Bordeaux. [5] Je voudrais que tous les soldats fussent en Italie et en Espagne avec tous les moines. [11] Mais à propos, aurez-vous des jésuites ? [12] On voit bien que votre ville est bonne puisqu’ils ont tant envie d’y nicher. Opulentas civitates, ubi sunt commoditates, semper quærunt isti patres, bonas carnes, bonum vinum, bonum panem, bonum linum et pallium tempestivum, etc., inquit prosa rhythmica Iesuitographia dicta[6][13] Si vous ne l’avez pas, je vous en enverrai une copie. On dit aussi que M. le Cardinal [14] va en ce voyage avec le roi. M. de Rohan [15] est mort. [7] Le duc de Weimar [16] est devant Brisach. [8][17] Le prince d’Éthiopie [9][18][19][20] est ici mort d’une pleurésie. [10][21] Je vous baise les mains, et à mademoiselle votre femme, en intention de demeurer à jamais, Monsieur, votre très humble et obéissant serviteur.

Patin.

De Paris, ce 24e d’avril 1638.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 24 avril 1638

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0040

(Consulté le 09.12.2019)