L. 69.  >
À Claude II Belin,
le 4 août 1642

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

J’ai reçu la vôtre, dont je vous remercie. Je vous assure que Monsieur votre frère [2] est réduit pour le présent à une fièvre tierce [3] purement intermittente, de laquelle l’accès ne dura pas hier plus de trois heures. Il est vrai que son ventre et son estomac pâtissent fort parce que, outre son flux [4] qui continue, il vomit presque toute la journée. [1] Aujourd’hui matin, qui est son jour d’intermission, il a pris un breuvage fait de rhubarbe [5] et de séné, [6] ad maiorem biliosi humoris intus coerciti excretionem promovendam, ne amplius in posterum serviat, et nova symptomata producat[2] J’espère bien mieux dorénavant de sa santé que je n’ai encore fait par ci-devant ; il n’y a que ces vomissements qui me laissent du doute. Il doit avoir son accès demain à trois heures du matin ; j’espère qu’il sera bien supportable, principalement si le remède d’aujourd’hui fait ce qu’il doit. Il est tout converti et est bien délibéré d’avoir grand soin de sa santé à l’avenir. [3] Sa médecine, qu’il a prise aujourd’hui, opère fort bien : il a vidé par en bas (il ne vomit guère que le jour de la fièvre) quantité de bile jaune [7] et verdâtre assez épaisse ; je pense que toute cette impureté descend de son mésentère, [8] qui est la partie dans laquelle est contenue et se croupit toute la cause conjointe des accès de la fièvre tierce, ex sententia nostri Fernelii, quam puto esse verissimam[4][9][10] Le roi [11] est encore à Fontainebleau. [12] On dit que M. le Prince [13] s’en va en Bourgogne et delà, en Languedoc. On imprime à Lyon en deux volumes in‑fo toutes les œuvres de Zacutus Lusitanus. [5][14] Je vous baise les mains et suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.

Patin.

De Paris, ce lundi à midi, 4e d’août 1642.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 4 août 1642

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0069

(Consulté le 17.01.2020)