L. 783.  >
À Charles Spon,
le 30 mai 1664

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Je prends la hardiesse de vous adresser une lettre que mon deuxième fils, Carolus, [2] écrit à un de ses amis, mais je vous la recommande très précisément et vous prie de faire en sorte qu’elle soit sûrement rendue à son adresse. Vous trouverez aussi dans ce paquet un autre petit mot de lettre de notre ami M. Joncquet, [3] qui l’a écrite céans, avec 9 livres qu’il m’a laissées, que l’on vous rendra avec la présente, sur et tant moins qu’il vous doit. Le roi [4] et toute la cour sont à Fontainebleau. [5] Le cardinal-légat [6] y est attendu qui, inverso ordine et mutata rerum facie[1] vient en France quérir des indulgences. Le Conseil s’en va dans huit jours trouver le roi. Hier, mourut ici un conseiller de la Grand’Chambre nommé Foucault, [7] d’une apoplexie [8] unius horulæ momento ; [2] c’était un ivrogne. M. Le Boults, [9] qui est monté en sa place, est omnium bonorum optimus[3] M. de Guise [10] se porte mieux. Notre M. Rainssant [11] a la fièvre, il est après à se faire tailler. [12] La peste recommence à Amsterdam. [13][14] Schroderus, Ursinus et Geigerus sont morts en Allemagne. [4][15][16][17] Vive, vale et salve cum uxore tua suavissima.

Tuus et suus, Guido Patin.

Parisiis, die Veneris, 30. Maii, 1664[5]

Vous m’avez promis un catalogue de l’ordre de vos docteurs, je vous prie de vous en souvenir. Un homme nommé Bontemps, [18] qui a fait des faux sceaux, vient d’être pendu, [19] après avoir eu le poing coupé. [6][20] Alexandre Morus [21] a enfin été absous au synode de Berri. [7] Vale.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 30 mai 1664

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0783

(Consulté le 19.10.2019)