L. latine 399.  >
À Thomas Bartholin,
le 9 avril 1666

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 207 vo | LAT | IMG]

Au très distingué M. Thomas Bartholin, à Copenhague.

Très distingué Monsieur, [a][1]

Je vis et me porte bien, pensant souvent à vous. Loué soit Dieu tout-puissant si vous aussi êtes en bonne santé, comme j’espère, avec toute votre famille, enfants et frères, [1][2][3][4] ainsi que nos autres amis de chez vous. Nous avons ici l’un de vos grands nobles, qui fut jadis votre ambassadeur, M. Hannibal Sehested, [5] excellent homme certes, mais mélancolique : il souffre d’une ardeur excessive des viscères, non sans grande inquiétude d’esprit, {avec délire sans fièvre} avec insomnies, etc. ; j’espère pourtant qu’il se rétablira et pourra rentrer chez vous. [2] Comment M. Simon Paulli et son fils vont-ils ? [6][7] Saluez-les tous deux de ma part, si vous voulez bien, et qu’ils sachent bien que je vis sans être oublieux ni ingrat à leur égard. Comment se porte ce savant homme, nommé M. Lodberg, [8] remarquable et éminent personnage qui, voici quatre ans, faisait l’éphore [9] auprès de M. Rosenkrantz ? [3][10] Qu’écrivez-vous pour l’avantage du public ? Jean Piètre est ici mort, [11] en sa 56e année d’âge. Nous n’avons rien de nouveau en librairie ; l’un des nôtres, le très érudit M. François Blondel, [12] écrit quelque chose contre l’antimoine ; [13] je vous enverrai cela, dès sa parution. [4] Vivez et portez-vous bien, très distingué Monsieur, et aimez-moi.

De Paris, le 9e d’avril 1666.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Thomas Bartholin, le 9 avril 1666

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1433

(Consulté le 09.12.2019)