À André Falconet, le 8 décembre 1664
Note [1]

V. notes [43], lettre 519, pour Pierre de Marcassus et [3], lettre 203, pour Nicolas Perrot d’Ablancourt.

Amable de Bourzeis (Volvic 1606-1672) était parti jeune à Rome étudier la théologie et les langues orientales ; il y traduisit en vers grecs le poème d’Urbain viii De Partu Virginis [De l’Accouchement de la Vierge], qui lui avait donné en récompense un prieuré en Bretagne. De retour en France, il fut présenté à Louis xiii qui l’avait nommé abbé commendataire de Saint-Martin-de-Cores près d’Autun. Peu de temps après, Richelieu l’avait pris pour secrétaire et lui avait fait inaugurer le 35e fauteuil de la naissante Académie française (1635).

Ordonné prêtre en 1640, Bourzeis avait opéré quelques conversions éclatantes, comme celle du prince palatin Édouard de Bavière. Bien qu’il se fût mis dans le giron de Port-Royal, il s’était séparé des jansénistes en 1661, en signant le Formulaire (v. note [10], lettre 463). Colbert employa aussi la plume de Bourzeis dans les affaires touchant aux droits de la reine sur l’Espagne et l’envoya en 1666 au Portugal pour travailler (en vain) à la conversion de Frédéric-Armand de Schomberg (maréchal de France en 1675), mais aussi pour accomplir quelque secrète mission d’État. Bourzeis a souvent présidé la petite Académie qui s’assemblait chez Colbert. Il a travaillé au Journal des Sçavans et publié beaucoup d’ouvrages de controverse et de théologie, ainsi que deux volumes de Sermons (1672). On ne trouve pas de référence à une vie de Mazarin qu’il aurait écrite ; Voltaire lui a attribué, mais par erreur, le fameux Testament de Richelieu (G.D.U. xixe s. et J.L., Dictionnaire de Port-Royal pages 205‑208).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 8 décembre 1664. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0802&cln=1

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons