À MM. de Tournes, le 8 octobre 1666, note 1.
Note [1]

Deux répertoires de livres mis à l’index ont paru l’année suivante :

  • celui du pape,

    Index librorum prohibitorum Alexandri vii Pontificis Maximi iussu editus. Actorum xix. Multi autem ex eis qui fuerant curiosa sectati, contulerunt libros et combusserunt coram omnibus. Iuxta Exemplar excusum,

    [Index des livres interdits édité sur l’ordre du Souverain Pontife Alexandre vii. {a} Actes (19:19) « Bon nombre de ceus qui s’étaient adonnés à la magie apportaient leurs livres et les brûlaient en présence de tous ». Imprimé en conformité avec l’original] ; {b}

  • celui du roi d’Espagne,

    Index Librorum prohibitorum et expurgandorum novissimus. Pro Catholicis Hispaniarum Regnis Philippi iv, Regis Cathol. Ill. ac R. D.D. Antonii a Sotomaior Supremi Præsidis, et in Regnis Hispaniarum, Siciliæ, et Indiarum Generalis Inquisitoris, etc. iussu ac studiis, luculenter et vigilantissime recognitus : de Consilio Supremi Senatus Inquisitionis Generalis. Iuxta Exemplar excusum.

    [Tout nouvel index des livres interdits et qu’il faut censurer. Pour les royaumes catholiques des Espagnes de Philippe iv, roi catholique. Abondamment et très soigneusement mis à jour suivant l’ordre et les travaux de l’illustre et révérend dom Antonio de Sotomaior {c} premier président et inquisiteur général {d} pour les royaumes d’Espagne, de Sicile et des Indes, etc. Émanant de la haut Conseil de la Cour d’Inquisition générale. Imprimé en conformité avec l’original]. {e}


    1. V. notule {c}, note [30] du Naudæana 2, pour la Congrégation romaine de l’Index.

    2. Rome, Imprimerie de la Chambre apostolique, 1667, in‑4o de 304 pages.

    3. V. note [11], lettre 146.

    4. Moine dominicain espagnol (1557-1648).

    5. Madrid, Didacus Diaz, 1667, in‑fo de 992 pages.

Je n’ai pas trouvé l’« Index des livres interdits et censurés » que les Tournes, libraires calvinistes de Genève, auraient édité dans cette période. Sa comparaison avec les deux précédents eût sans doute été pleine d’intérêt.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À MM. de Tournes, le 8 octobre 1666, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0880&cln=1

(Consulté le 21/04/2024)

Licence Creative Commons