À Simon I Paulli, le 2 juillet 1665, note 1.
Note [1]

Thomas Bartholin a daté du 10 mai 1680 son Historia Vitæ et Mortis Venerandi Senis et magni Æsculapii Antistitis, Simonis Paulli, Medicinæ Doctoris, Sac. Regiæ Majestatis Daniæ et Norwagiæ Archiatrorum Senioris, Venerabilis Aarhusiensis Capituli Prælati, nec non Primi quondam in Regia Academia Hafniensi Anatomes, Chirurgiæ et Botanices Professoris Celeberrimi etc. [Histoire de la vie et de la mort {a} de Simon Paulli, respectable vieillard et haut dignitaire d’Esculape, docteur en médecine, doyen des archiatres de l’auguste majesté royale de Danemark et Norvège, vénéré prélat du chapitre d’Aarhus, {b} ainsi que jadis très célèbre professeur d’anatomie, chirurgie et botanique en l’Académie royale de Copenhague, etc.]. {c} Il y a énuméré les honneurs qui lui furent conférés (page 809) :

Cum enim Anno m. dc. xlviii. clavum regni tenente Divo friderico iii Academicis studiis et Anatomicis illis exercitiis renunciasset, beneficium quoddam Canonicatus nomine insigne, in Aarhusiensium Capitulo ad dies vitæ obtinuit, mox anno m. dc. l. die 26. Martii inter Regiæ Aulæ Medicos electus, et anno m. dc. lvi. die 3. Dec. Archiatri Regii dignitatem adeptus fuit.

[Quand, en l’an 1648, le feu roi Frédéric iii tenant la barre du royaume, {d} il {e} eut renoncé à ces études académiques et travaux anatomiques, il obtint le bénéfice d’un canonicat perpétuel de haut prestige dans le chapitre d’Aarhus ; {b} bientôt après, le 26 mars 1650, il fut reçu parmi les médecins de la cour, puis élevé à la dignité d’archiatre royal {f} le 3 décembre 1656].


  1. Le 23 avril 1680.

  2. Prélat auprès de l’évêque luthérien d’Aarhus (Jutland) : cet office ecclésial, plus administratif que pastoral, assorti d’un bénéfice, était plus comparable à celui d’un chanoine qu’à celui d’un prélat catholique.

  3. Dédiée au Rector Regiæ Academiæ Hafninesis, D. Johannes Baggerus, Sælandiæ Episcopus et Facultatis Theologicæ Decanus [recteur de l’Académie royale de Copenhague, M. Hans Bagger (1646-1693), évêque de Sjælland et doyen de la Faculté de théologie], elle est imprimée vers la fin (pages 799‑811) de la troisième édition (Francfort, Georg Heinrich Oehrling, 1708, in‑4o) du Quadripartitum… [Traité en quatre parties…] (v. supra note [a]) de Paulli et ornée de son portrait.

  4. Frédéric iii a régné sur le Danemark de 1648 à 1670 (v. note [34], lettre 219).

  5. Simon i Paulli.

  6. Premier médecin du roi.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Simon I Paulli, le 2 juillet 1665, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1392&cln=1

(Consulté le 21/05/2024)

Licence Creative Commons