Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 11
Note [1]

L’émission de sang rouge par le rectum, aujourd’hui appelée rectorragie (ou hématochézie), traduit (sauf exception) une hémorragie provenant du tube digestif bas (jéjunum, iléon, côlon, rectum, anus).

Elle se distingue aisément du méléna, qui est une défécation de sang digéré, c’est-à-dire noir (comme du boudin), provenant des parties plus hautes du tube (œsophage, estomac, duodénum) et parfois précédée par une hématémèse (v. note [5], lettre 410).

Au sens strict, le saignement hémorroïdaire (v. note [11], lettre 253), d’origine anale, est une rectorragie. Sa banalité et sa bénignité mènent néanmoins à le distinguer des autres rectorragies, où le sang accompagne la selle, du début à la fin, et se mêle à la matière fécale ; tandis que le sang hémorroïdaire (v. infra note [5]) s’écoule séparément, et plutôt en fin d’exonération, « arrosant la selle » (selon l’expression consacrée).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 11. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8141&cln=1

(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons