De Vopiscus Fortunatus Plempius, le 13 décembre 1656
Note [1]

V. note [5] de la lettre latine que Guy Patin avait écrite à Vopiscus Fortunatus Plempius le 3 novembre 1656. Sans la possibilité de lire ces notes de Patin (car il les a bien envoyées à son correspondant, v. le début de sa lettre latine du 9 février 1657), on est incapable de dire si Plempius s’en est inspiré dans les préambules de son Avicenne (Louvain, 1658), sans citer sa source, comme il avait fait pour les deux Avicenne (v. note [11], lettre latine 56).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Vopiscus Fortunatus Plempius, le 13 décembre 1656. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9066&cln=1

(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons