À Charles Spon, le 5 novembre 1649
Note [10]

Louis Dony d’Attichy, évêque de Riez : De Vita et rebus gestis eminentiss. ac reverendiss. D. Petri Berulli S.R.E. Cardinalis, Congregationis Oratorii Domini nostri I.C. in Gallia fundatoris, libri duo [Deux livres sur la Vie et les actes de l’éminentissime et révérendissime sieur Pierre de Bérulle, cardinal du Collège de l’Église romaine, fondateur de la congrégation de l’Oratoire de notre Seigneur Jésus-Christ en France] (Paris, Sébastien et Gabriel Cramoisy, 1649, in‑8o) ; v. note [1], lettre 203, pour l’ensemble de l’ouvrage.

Pierre de Bérulle (château de Serilly près de Troyes 1575-Paris 1629), cardinal en 1627, fonda en 1611 la congrégation de l’Oratoire de France (Société de l’Oratoire de Jésus), sur le modèle de celle que Philippe Néri avait créée à Rome en 1575 (v. note [1], lettre 29). Chef du cabinet de Marie de Médicis, il fut une des plus grandes figures du parti dévot et s’attira l’antipathie de Richelieu.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 novembre 1649. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0205&cln=10

(Consulté le 12.04.2021)

Licence Creative Commons