À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 10.
Note [10]

« contre la poudre fébrifuge [le quinquina] de Jean-Jacques Chifflet » (Lyon, 1654, v. note [9], lettre 309).

Guy Patin annonçait ici l’ouvrage pseudonyme du P. Honoré Fabri, jésuite, {a} intitulé :

Pulvis Peruvianus vindicatus, de ventilatore eiusdemque suscepta defensio ab Antimo Conygio hortatu Germani Poleconii.

[La poudre du Pérou vengée, et défense opposée à son perturbateur par Antimus Conygius sur la prière de Germanus Poleconius]. {b}


  1. V. note [34], lettre 97.

  2. Rome, héritiers de Corbelettus, 1655, in‑8o de 88 pages.

    V. note [6] lettre de Thomas Bartholin datée du 21 juillet 1663, pour l’autre défense du quinquina publiée par Rolandus Sturmius (Delft, 1659).


Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0399&cln=10

(Consulté le 24/02/2024)

Licence Creative Commons