À Charles Spon, le 9 mai 1643
Note [13]

« ainsi que tous les autres qu’il a écrits. »

Juan Eusebio Nieremberg (Madrid 1595-ibid. 1658), aussitôt son noviciat terminé chez les jésuites, était parti prêcher les montagnards de l’Alcarria. Ensuite, il avait professé l’histoire naturelle et l’Écriture Sainte à Madrid. Une paralysie le contraignit à renoncer à l’enseignement. Écrivain prolifique, il avait publié en 1642 :

  • De Adoratione in spiritu et veritate libri quatuor… [Quatre livres sur l’Adoration dans l’esprit et dans la règle…] (Anvers, Balthazar Moret, in‑8o, 2e édition) ;

  • De Arte voluntatis libris sex… [Six livres sur le Pouvoir de la volonté…] (Paris, Noël Charles, in‑8o, 3e édition) ;

  • L’aimable Jésus-Christ et la façon de l’aimer, traduit de l’espagnol du P. Jean Eusèbe Nieremberg de la Compagnie de Jésus, par le P. Claude Allard de la même Compagnie (Lyon, Claude Prost, in‑12o) ;

  • Stromata S. Scripturæ… His accessere eiusdem auctoris Gnomoglyphica, item Sigalion, sive Sapientia Mythica [Recueils de la Sainte Écriture… Avec la Gnomoglyphique (connaissance de la gravure) et le Sigalion (dieu égyptien du silence), ou Sagesse fabuleuse, du même auteur] (Lyon, successeurs de Gabriel Boissat et Laurent Anisson, in‑12o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 mai 1643. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0081&cln=13

(Consulté le 20.11.2019)

Licence Creative Commons