À Charles Spon, le 3 septembre 1649
Note [13]

Sur les Pères de l’Église (s’il est permis d’y inclure Tertullien, v. note [9], lettre 119), le prolifique Nicolas Rigault (v. note [13], lettre 86) avait alors notamment publié :

  • Observationes ad Tertulliani libros ix,

    [Observations sur neuf livres de Tertullien] ; {a}

  • Q. Sept. Florentis Tertulliani Opera, ad vetustissimorum exemplarium fidem locis quamplurimis emendata… Observationibus et Notis illustrata. Cum indice glossario stili Africani,

    [Œuvres de Tertullien, corrigées en maints endroits sur la foi des exemplaires les plus anciens… Éclairées par des observations et des notes. Avec un glossaire du style africain] ; {b}

  • Sancti Cæcilii Cypriani opera Nicolai Rigaltii observationibus ad veterum exemplarium fidem recognita et illustrata.

    [Œuvres de saint Cyprien de Carthage retouchées et enrichies par les observations de Nicolas Rigault sur la foi des anciens exemplaires]. {c}


    1. Paris, veuve d’Olivier de Varennes, 1628, in‑8o, recueil de remarques comptant 234 pages, qui n’est pas une édition complète des œuvres de Tertullien.

    2. Paris, Mathurin du Puis, 1634, in‑fo en deux parties de 862 et 123 pages (notes et observations) ; réédition ibid. et id. 1641.

    3. Paris, Veuve de Mathurin Du Puis, 1648, in‑fo, réédition à Paris, Joannis du Puis, 1666, in‑4o.

Michaud :

« Rigault, qui paraît avoir eu beaucoup de penchant pour le paradoxe, prétendit prouver, contre l’opinion générale, que Jésus-Christ était d’une figure tout à fait commune : “ Jésus, disait-il, n’ayant point voulu des honneurs ni des richesses, a dû renoncer de même aux avantages de la figure. ” »

Saint Cyprien, Thascius Cæcilius Cyprianus (vers 200-258), évêque de Carthage, mourut martyr ; il fut canonisé, et nommé Père et docteur de l’Église. Son œuvre, écrite en latin, comprend plusieurs traités théologiques et des lettres.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 septembre 1649. Note 13

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0195&cln=13

(Consulté le 02.07.2022)

Licence Creative Commons