À André Falconet, le 20 août 1660
Note [13]

« Ici repose quelqu’un qui jamais ne s’est reposé. »

Trivulce (Giangiacomo Trivulzio, Milan 1448-Chartres 1518), marquis de Vigeviano, entra au service de la France pendant la guerre de Naples (1495). En 1499, il conquit le duché de Milan, dont il fut nommé gouverneur, et Louis xii lui donna le bâton de maréchal de France par. Il cessa de combattre après Marignan (1515). V. note [4] du Borboniana 2 manuscrit pour son petit-fils Galeotto Pico de la Mirandola.

De nombreux auteurs, dont Brantôme (v. note [3], lettre 820), en ses Vies des grands capitaines étrangers, ont confirmé l’épitaphe de Trivulce et le lieu de sa sépulture donnés par Guy Patin, mais dans des ouvrages publiés après 1660.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 20 août 1660. Note 13

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0630&cln=13

(Consulté le 01.12.2022)

Licence Creative Commons