À André Falconet, le 28 avril 1665
Note [3]

Pierre de Bourdeilles, abbé et seigneur de Brantôme (1527-1614) après avoir beaucoup guerroyé sous diverses bannières, avait fait une chute de cheval qui l’obligea à se retirer dans son domaine de Périgord en 1584. Il y rédigea plusieurs chroniques historiques sur la cour des Valois. Ses Mémoires contenant les vies des hommes illustres et grands capitaines français de son temps ont connu de nombreuses éditions ; il s’agissait ici de celle de Leyde (J. Sambix le Jeune, 1666, in‑12o).

V. notes [20], lettre 760, pour les Mémoires du comte de Montrésor, [10], lettre 803, pour ceux du maréchal de Bassompierre et [4], lettre 930, pour les Défenses de M. Fouquet… qui allaient fort aggraver les ennuis de Charles Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 28 avril 1665. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0820&cln=3

(Consulté le 16.04.2021)

Licence Creative Commons