À Charles Spon, le 28 octobre 1663
Note [13]

Sylvius est le nom latinisé du médecin allemand Frans de Le Boë (Hanau 1614-Leyde 1672) ; il est distinct de l’autre Sylvius, Jacques Du Bois, médecin français du xvie s. (v. note [9], lettre 9). Nommé professeur de médecine pratique à Leyde en 1658, ce second Sylvius s’y faisait le champion du modernisme en défendant la circulation de William Harvey et en développant jusqu’à l’extrême les théories et la pratique de la médecine chimique. Tout l’opposait donc à son rival Anton Deusing.

Dans la longue liste des écrits de Sylvius, on trouve sur ce sujet une Epistola apologetica anti-Deusingiana [Lettre apologétique contre Deusing] (Leyde, 1664, in‑12o) qui répondait aux vives attaques de Deusing (v. note [4], lettre latine 264).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 octobre 1663. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0759&cln=13

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons