Annexe : Avis au lecteur de la première édition des Lettres (Vigneul‑Marville, 1683)
Note [13]

André Falconet était médecin de deux archevêques : celui de Narbonne, Claude de Rebé (v. note [9], lettre 423), et celui de Lyon, Camille de Neufville (v. note [5] de la lettre du 24 décembre 1655 à Charles Spon).

La Sybilla medica [Sybille médicale] de Spon (Lyon, 1661), traduction en vers latins des Pronostics d’Hippocrate, est décrite dans la note [6] de sa lettre du 15 janvier 1658.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Avis au lecteur de la première édition des Lettres (Vigneul‑Marville, 1683). Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8036&cln=13

(Consulté le 10.04.2021)

Licence Creative Commons