À Charles Spon, le 28 mars 1643, note 16.
Note [16]

« et pourtant mes recherches ont toutes échoué. »

Les Observations de Jean Fernel n’ont jamais été publiées. Tout ce qu’on a de lui dans ce genre est le :

Io. Fernelii Ambiani, doctoris medici Parisiensis, archiatri regii, Consiliorum medicinalium liber. Ex eius adversariis quadringentarum consultationum selectus.

[Livre des Consultations médicales de Jean Fernel, natif d’Amiens, docteur en médecine de Paris, premier médecin du roi. Sélectionné à partir de ses brouillons de 400 consultations]. {a}


  1. Paris, Gilles Beys, 1582, in‑8o de 271 pages, contenant 70 consultations ; première de plusieurs éditions, établie par Guillaume Capelle (v. note [18], lettre latine 75) ; on trouve aussi ce recueil à la fin de l’Universa Medicina qui allait être publiée à Leyde en 1644-1645 (v. note [6], lettre 115).

    V. note [5], lettre 732, pour la réédition de Turin, 1589, auxquelles ont été ajoutées une consultations écrites par Jean Chapelain, et six par Simon Piètre.


Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 mars 1643, note 16.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0079&cln=16

(Consulté le 15/06/2024)

Licence Creative Commons