À Claude II Belin, le 7 novembre 1659
Note [16]

Jules-Georges Scharpe, né à Bologne en 1638, était un des trois fils médecins de Georges Scharpe (v. note [7], lettre 147). Reçu docteur en médecine de l’Université de Montpellier en 1658, il fut candidat malheureux au susdit concours ouvert pour les chaires vacantes et n’accéda jamais au professorat (Dulieu). V. note [5], lettre 373, pour l’énigmatique Loÿs ; Guy Patin se méprenait sans doute sur son identité : dans sa lettre à André Falconet datée du 11 juin 1661, il a en effet dénommé Benoît le médecin de Montpellier (bien identifié par Dulieu) qui s’était engagé dans une plainte aux côtés de Scharpe (v. note [1], lettre 663).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 novembre 1659. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0584&cln=16

(Consulté le 21.09.2021)

Licence Creative Commons