À Charles Spon, le 4 novembre 1650, note 17.
Note [17]

Johannes Philippus Pareus (Johann Philipp Wängler, Hemsbach 1576-Hanau 1648), philologue allemand, professeur de théologie, d’hébreu et de philosophie à Hanau :

Analecta Plautina, in quibus M. Accii Plauti editiones Pareanæ a virulentis Jani Gruteri cavillationibus ac strophis rite vindicantur : multa item qua Græcorum qua Latinorum Authorum loca illustrantur et explicantur…

[Morceaux choisis de Plaute, où les éditions que Pareus a données de Plaute sont défendues comme il faut contre les virulents sophismes et pièges de Janus Gruterus ; et où beaucoup de passages d’auteurs, tant grecs que latins, sont éclaircis et expliqués…]


  1. Janus Grüter (mort en 1627, v. note [9], lettre 117) avait lui aussi publié les comédies de Plaute en 1621, et Pareus avait édité la dernière partie, posthume (tome vii et dernier, 1634), de son Lampas… (v. supra note [14]).

  2. Francfort, veuve de Jonas Rosa, 1623, in‑8o.

Répondant aux attaques des critiques, Pareus y défendait ses précédents travaux sur Plaute :

  • Plauti Comœdiæ… [Comédies de Plaute…] ; {a}

  • Lexicon Plautinum in quo elegantiæ omnium simplicium vocabulorum Antiquæ linguæ Romanæ, velut Indice quodam absolutissimo, accurate eruuntur et explicantur. Passim quoque variorum Authorum Latinorum iuxta ac Græcorum loca enodantur et illustrantur…

    [Lexique de Plaute, où sont soigneusement mises au jour et expliquées les beautés du vocabulaire de l’ancienne langue romaine, à l’aide d’un Index tout à fait complet. Partout sont aussi révélés et illustrés des passages extraits de divers auteurs latins et grecs…] {b}


    1. Francfort, 1610 et 1641, v. note [19], notule {b}, du Grotiana 1.

    2. Francfort, Nicolaus Hoffmannus, 1614, in‑8o, réédité à Neustadt, 1617, 3e référence citée dans la note [1], lettre latine 16.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 novembre 1650, note 17.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0248&cln=17

(Consulté le 12/04/2024)

Licence Creative Commons