À Charles Spon, le 21 avril 1655
Note [17]

Guy Patin indiquait ici qu’il y avait eu deux versions de la Sotérie que le P. Jean Bertet, jésuite, avait consacrée à la maladie de Pierre Gassendi (v. note [14], lettre 387). N’ayant eu accès qu’à l’une d’elles, il nous a été impossible de voir ce qui y avait été changé et d’éclaircir la réconciliation dont Patin parlait ici. On peut seulement supposer que la dispute portait sur le choix entre purger ou saigner le patient.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 avril 1655. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0399&cln=17

(Consulté le 15.05.2021)

Licence Creative Commons