À Charles Spon, le 13 juin 1644
Note [19]

Guy Patin a plusieurs fois mentionné son frère cadet dans ses lettres. « Il s’appelait François et s’établit, avant le mois de mars 1633, à Flessingue (île de Walcheren) » (Vuilhorgne, page 21, note 1). Il s’y maria, mais « tout porte à croire qu’il ne revint jamais en France, encore moins dans le Beauvaisis, et que de bonne heure, il vendit sa part dans le domaine patrimonial de la Place-en-Bray. Son alliance et ses enfants nous sont totalement inconnus » (Vuilhorgne, page 29).

Dans sa lettre du 31 août 1657 à Ijsbrand van Diemerbroeck, Guy a écrit que son frère vivait à Nimègue. Il a parlé de François pour la dernière fois dans sa lettre du 9 juillet 1660 à Johannes Antonides Vander Linden.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juin 1644. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0106&cln=19

(Consulté le 29.03.2020)

Licence Creative Commons