À Charles Spon, le 9 mai 1643
Note [2]

Bien que les barricades aient joué un grand rôle dans toutes nos révolutions, l’histoire a néanmoins spécialement consacré le nom de Journées des barricades aux émeutes qui eurent lieu à Paris le 12 mai 1588, et les 26 et 27 août 1648.

  • En 1588 l’insurrection fut un épisode de la huitième guerre de Religion. Le duc Henri de Guise, maître de la Ligue, était venu à Paris le 9 mai malgré l’interdiction d’Henri iii. Le roi fit entrer les troupes dans la capitale le 11. Le 12, le peuple parisien, encadré par les ligueurs, se souleva et bloqua les troupes royales entre des centaines de barricades. Pour obtenir son repli, Henri iii dut faire appel au duc de Guise et s’enfuit le 13 à Chartres, abandonnant Paris à la Ligue (G.D.E.L.).

  • V. note [7], lettre 160, pour les barricades d’août 1648 qui inaugurèrent la Fronde.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 mai 1643. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0081&cln=2

(Consulté le 20.11.2019)

Licence Creative Commons