L. 160.  >
À Henri Gras,
le 24 septembre 1648

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Si vous avez été en peine de mes nouvelles, aussi l’ai-je bien été des vôtres. C’est une des incommodités que m’apporte le changement de maison que Monsieur votre frère a fait, car depuis ce temps-là nous ne le voyons plus. [1] Le livre de M. Hofmann [2] de Medicamentis officinalibus est fort bon. M. Riolan, [3] qui est son ennemi, dit que la préface au lecteur vaut 100 écus d’or. Il y a là-dedans 50 chapitres qui ne se peuvent payer. [2] Tout le premier livre vaut de l’or, hormis quand il dit que le séné [4] est venteux. [3] C’est un abrégé excellent de toutes les botaniques et tous les antidotaires [5] qui ont été imprimés depuis cent ans. Quand vous aurez la thèse de M. Guillemeau, [6][7] mandez-moi ce que vous en pensez. Elle a bien plu de deçà et les apothicaires [8] en ont bien grondé, mais ils n’ont osé mordre. [4] Nous avons perdu le mois passé le bon M. de La Vigne. [9] Le cardinal de Sainte-Cécile [10] est mort à Rome, on dit tout haut que c’est ex immodica venere[5] La reine [11] avait fait arrêter ici MM. de Broussel [12] et de Blancmesnil, [6][13][14] mais enfin elle a consenti à leur élargissement, sans quoi l’État était en danger. [7][15] Je suis de toute mon affection, Monsieur, votre très humble et obéissant serviteur.

Patin.

De Paris, ce 24e de septembre 1648.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Henri Gras, le 24 septembre 1648

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0160

(Consulté le 17.08.2019)