À Nicolas Belin, le 26 septembre 1649
Note [2]

« Je fais, maître, ce que tu as voulu. »

Le livre x des lettres de Pline le jeune, contient sa correspondance avec l’empereur Trajan (empereur en 98, mort en 117). Bien des lettres de Pline à Trajan s’achèvent sur des protestations de gratitude et de soumission, mais on n’y a pas trouvé la formule exacte donnée par Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Nicolas Belin, le 26 septembre 1649. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0199&cln=2

(Consulté le 19.10.2019)

Licence Creative Commons