À Christian Buncken, le 12 mars 1655, note 2.
Note [2]

Les Disputationes de Werner Rolfinck sont les thèses qu’il a présidées à Iéna à partir de 1629. Guy Patin désirait la :

Disputatio medica de Catarrho, quam auspicante Trismegisto nostro Medico Jesu Christo Præside Viro Noblissimo, Amplissimo, Excellentissimo atque experientissimo Dn. Gurenero Rolfinck Hamburg. Philosophiæ et Medicinæ Doct. Pract. et Chim. Prof. Publ. Celeberissimo, Facultatis Seniore gravissimo, Medico Ducalis Saxo Vinariensis eminentissimo…

[Disputation médicale sur le Catharre, {a} sous les auspices de Jésus-Christ, notre médecin trismégiste {b}, et sous la présidence du très noble, influent, brillant et expérimenté M. Werner Rolfinck, natif de Hambourg, docteur en philosophie et médecine, très célèbre professeur public de pratique et de chimie, très respecté doyen de la Faculté et très éminent médecin du duc de Saxe-Weimar…] {c}


  1. V. note [12], lettre 121.

  2. Trois fois très grand.

  3. Iéna, Georgius Singenwaldus, 1651, in‑4o.

    Dix précédentes thèses de Rolfinck avaient traité :

    • de Dysenteria [de la Dysenterie] (1629),

    • de Phrenitide [de la Frénésie] (1629),

    • de Apoplexia [de l’Apoplexie] (1630),

    • de Epilepsia [de l’Épilepsie] (1630),

    • de Phthisi [de la Phtisie] (1631),

    • de Affectu hypochondriaco [de l’Hypocondrie] (1631),

    • de Mania [de la Manie] (1633),

    • de Arthritide [de la Goutte] (1635),

    • de Pleuritide [de la Pleurésie] (1638),

    • de Ichore ulcerum seroso [de l’Ichor (v. notule {b}, note [26], lettre 99) qui s’écoule des ulcères] (1642).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christian Buncken, le 12 mars 1655, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1066&cln=2

(Consulté le 25/04/2024)

Licence Creative Commons