À Christiaen Utenbogard, le 31 août 1657
Note [2]

V. notes :

  • [1] et suivantes de la lettre latine 90, pour la piètre idée que Guy Patin se faisait de la méthode thérapeutique prônée par Ijsbrand van Diemerbroeck, comme il allait le lui écrire sans fard, en compromettant leur amitié naissante ;

  • [20], lettre de Charles Spon, datée du 28 août 1657, pour le Celse de Johannes Antonides Vander Linden (Leyde, 1657) ;

  • [4], lettre 276, pour l’ouvrage de Hugo Grotius « sur la Guerre flamande » (Annales et historiæ de rebus Belgicis [Annales et histoires flamandes], Amsterdam, 1657 et 1658).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 31 août 1657. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1122&cln=2

(Consulté le 05.12.2022)

Licence Creative Commons