À Charles Spon, le 17 septembre 1649
Note [20]

Palus Meotis est l’ancien nom latin de la mer d’Azov, mer bordière enclavée entre la presqu’île de Crimée et les plaines du Kouban, et qui communique avec la mer Noire par le détroit de Kertch. Les écrivains de l’Antiquité, comme Quinte-Curce, ont parfois confondu, sous le nom de Tanaïs, les deux fleuves qu’on appelle aujourd’hui le Don (véritable Tanaïs, descendu de la Moscovie pour se jeter dans la mer d’Azov) et le Syr-Daria (Iaxartes, venu de l’est se jeter dans la mer d’Aral).

V. note [4], lettre latine 287, pour la Scythie européenne ; le Don (Tanaïs) la séparait effectivement de la Scythie asiatique où Alexandre le Grand avait pénétré loin à l’est, jusqu’aux rives du Syr-Daria (Iaxartes).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 17 septembre 1649. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0197&cln=20

(Consulté le 23.09.2019)

Licence Creative Commons