À Charles Spon, le 16 décembre 1653
Note [20]

V. note [1], lettre 235, pour Nicolas Choart de Buzenval, évêque de Beauvais.

Comminges en Gascogne (aujourd’hui Saint-Bertrand de Comminges en Haute-Garonne, à 18 kilomètres au sud-ouest de Saint-Gaudens) était le siège d’un évêché depuis le vie s., disparu au tout début du xixe s.

L’évêque de Comminges était alors Gilbert de Choiseul du Plessis-Praslin (Paris 1613-Tournai 1689), frère cadet de César, maréchal du Plessis-Praslin (v. note [3], lettre 168) ; condisciple d’Antoine Arnauld à la Sorbonne, il avait été reçu docteur en théologie en 1643 et avait abandonné la plupart de ses bénéfices ecclésiastiques en 1644, quand il fut nommé évêque ; opposant à la bulle Cum occasione dès sa publication (1653), il fut aussi un ardent partisan de son collègue Arnauld et de Blaise Pascal dont il favorisa la publication des Pensées (1669) ; en 1671, il fut nommé évêque de Tournai (Dictionnaire de Port-Royal, pages 271‑273).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 décembre 1653. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0334&cln=20

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons