À Charles Spon, le 6 janvier 1654
Note [21]

Pierre Léger, natif du Bourbonnais, avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1635 (Baron, qui le nomme Légier) ; il était 25e sur la liste des signeurs. Le Dictionnaire de Port-Royal (pages 621‑622) le dit médecin attitré de la famille du ministre Colbert et très attaché à Port-Royal où il venait régulièrement soigner les solitaires.

Pierre de Mersenne (ou Demercenne, 44e sur la liste des signeurs), né à Paris, docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1646 (Baron), fut l’un des compagnons de Jean Pecquet dans ses recherches anatomiques sur le réservoir du chyle (v. note [23], lettre 152). Il signa sous le pseudonyme d’Hyginus Thalassius une lettre en faveur de Pecquet, ce qui lui valut d’être, avec Jacques Mentel, l’un des « pecquétiens » (Pecquetiani, v. note [4], lettre 360) à qui s’en prit Jean ii Riolan. Il devint solitaire de Port-Royal des Champs en mars 1687, mais frappé de maladie au bout d’un mois, dut revenir à Paris pour y mourir en mai de la même année (Dictionnaire de Port-Royal, page 322).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 janvier 1654. Note 21

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0336&cln=21

(Consulté le 06.07.2022)

Licence Creative Commons