À Charles Spon, le 12 décembre 1642
Note [22]

André Duchesne (L’Île-Bouchard, Touraine 1584-Verrières 1640) a consacré sa vie aux travaux historiques et géographiques. Il étudia à Loudun d’abord, à Paris ensuite, sous l’érudit Boulanger, et devint géographe et historiographe du roi. Richelieu avait coutume de l’appeler familièrement « mon bon voisin », à cause de la proximité de leurs lieux de naissance. Duchesne mourut écrasé sous une charrette en se rendant à sa maison de campagne de Verrières, près de Paris (G.D.U. xixe s.).

Il a laissé de nombreux ouvrages, dont celui que Guy Patin citait ici : Historiæ Francorum scriptores coætanæi ab ipsius gentis origine usque ad Philippi iv dicti Pulchri tempora, cum epistolis regum, pontificum, ducum, abbatum, etc., opera ac studio Andreæ Duchesne et Philippi, Andreæ filii, post mortem patris [Écrivains contemporains de l’histoire des Français, depuis l’origine de cette nation jusqu’à l’époque de Philippe iv dit le Bel, avec les lettres des rois, des pontifes, des ducs, des abbés, etc., par les soins et l’étude d’André Duchesne et de Philippe, fils d’André, après la mort de son père] (Paris, Sébastien Cramoisy, 1636-1649, 5 tomes in‑fo). Le cinquième et dernier tome (v. note [54] du Naudæana 2) a été publié par François Duchesne (v. note [7], lettre 481), autre fils d’André.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 12 décembre 1642. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0075&cln=22

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons