À Charles Spon, le 5 juillet 1658
Note [23]

V. note [15], lettre 406, pour James Ussher, Usserius, prélat anglican irlandais, mort en 1655.

Richard Montagu (ou Montague, Montacutius ; Dorney, comté de Buckingham 1578-Norwich 1641) remplit diverses fonctions ecclésiastiques, devint chapelain du roi Jacques ier, chanoine de Windsor, puis fut promu, en 1628, à l’évêché de Chichester, qu’il échangea dix ans plus tard contre le siège de Norwich. En 1625, il avait été cité devant la Chambre des Communes pour un de ses écrits, intitulé Appel à César, écrit ayant pour but, d’après l’accusation, de troubler la paix de l’Église, d’inspirer l’indifférence aux fidèles et de les porter à se réconcilier avec le papisme ; mais il paraît que cette poursuite fut abandonnée. Montagu était un homme fort instruit, dont la plume, dit Fuller, était trempée dans le fiel quand il écrivait contre ceux qui pensaient autrement que lui. Ses ouvrages portent d’ailleurs presque tous des titres vindicatifs (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 juillet 1658. Note 23

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0529&cln=23

(Consulté le 14.10.2019)

Licence Creative Commons