À Charles Spon, le 6 mars 1654, note 26.
Note [26]

Théodore Agrippa d’Aubigné (château de Saint-Mory près de Pons en Saintonge 1550-Genève 1630) fut un capitaine huguenot aussi intrépide qu’écrivain vigoureux. « Si jamais l’on pouvait en idée personnifier un siècle dans un individu, d’Aubigné serait, à lui seul, le type vivant, l’image abrégée du sien » (Sainte-Beuve).

D’Aubigné a, entre autres ouvrages, publié anonymement les Tragiques, donnés au public par le larcin de Prométhée (Au désert, par L.B.D.D. [Le Bouc du désert ; Genève, Aubert], 1616, in‑4o) ; v. note [16], lettre 210, pour le larcin de Prométhée. Ce sont des satires en vers français sur les événements de son temps, divisées en sept livres intitulés Misères, Princes, Chambre dorée, Feux, Fers, Vengeances, Jugement. Je n’ai pas identifié l’édition genevoise dont parlait ici Guy Patin.

V. note [17] du Borboniana 6 manuscrit pour l’Histoire universelle d’Aubigné (Maillé, 1616).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 mars 1654, note 26.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0342&cln=26

(Consulté le 22/04/2024)

Licence Creative Commons