À Claude II Belin, le 14 août 1645, note 3.
Note [3]

de Galien « sur la saignée », Patin citait :

  • De curandi Ratione per venæ sectionem [Περι φλεβοτομιας θεραπευτικον βιβλιον, Livre sur la Manière de soigner par la phlébotomie] ;

  • maints passages des Methodi medendi libri xiv [θεραπευτικης μεθοδου, 14 livres de la Méthode pour remédier], référence qui a été surnommée Ars magna, Μακροτεχνη (Macrotechnê), par contraste avec le ou les trois livres de l’Ars parva, Μικροτεχνη (Microtechnê), ou Ars Medica (v. notule {a}, note [16], lettre 527).

    Après Galien, maints auteurs ont donné à leurs ouvrages thérapeutiques le titre de Methodus medendi.

Sur le même sujet, Galien a aussi laissé :

  • le De venæ Sectione adversus Eratistratum liber [Περι φλεβοτομιας προς Ερασιστρατον βιβλιον, Livre sur la Phlébotomie contre Érasistrate (v. note [23], lettre 324)],

  • et un opuscule De venæ Sectione [Περι φλεβοτομιας, De la Phlébotomie].

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 14 août 1645, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0124&cln=3

(Consulté le 21/05/2024)

Licence Creative Commons