À Charles Spon, le 22 février 1656
Note [3]

La scolastique, en général, était ce qu’on enseignait dans les Écoles du Moyen Âge (à Paris, la Sorbonne). C’est aussi « la partie de la théologie qui discute les questions de théologie par le secours de la raison et des arguments, et est en quelque façon opposée à la positive qui se fonde sur l’autorité des Saints Pères et des conciles. On prétend que saint Thomas a été le fondateur de la philosophie scolastique suivant la méthode d’Averroès, que Lanfrancus, archevêque de Cantorbery, Gilbert Porretain, évêque de Poitiers, Abélard, et Pierre Lombard avaient dêjà ébauchée, et dont Pierre Comestor composa les premiers éléments » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 février 1656. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0433&cln=3

(Consulté le 14.04.2021)

Licence Creative Commons