À Christiaen Utenbogard, le 30 mai 1664
Note [3]

V. note [16], lettre 95, pour le traité posthume inachevé de Claude ii Saumaise « sur la Manne et le sucre » (Paris, 1663). C’est un petit ouvrage, édité par Philiber de La Mare et Jean-Baptiste Lantin, en deux parties :

  • le commentaire sur la manne occupe les pages 1‑75, mais je n’y ai pas vu de manque évident ;

  • le commentaire sur le sucre est très bref (pages 76‑95) et se conclut sur cet avis, Cætera deerant in MS. [Le reste manquait au manuscrit].

Professeur de médecine et de botanique à Leyde, mort en octobre 1663, Adolf Vorst avait publié quelques ouvrages sur les plantes cultivées dans la région de Leyde et dans le jardin de son Université. Ami de Saumaise, il avait prononcé un Oratio in excessum illustri viri Claudii Salmasii, principis eruditorum [Discours sur la mort de l’illustre M. Claude Saumaise, prince des érudits] (Leyde, Johannes et Daniel Elsevier, 1654, in‑4o). Vorst n’est pas mentionné dans le de Manna et saccharo, mais Guy Patin n’a pas donné le motif exact de la question que Christiaen Utenbogard lui avait posée sur ce sujet.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 30 mai 1664. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1331&cln=3

(Consulté le 14.05.2021)

Licence Creative Commons