De Reiner von Neuhaus, le 24 juin 1663, note 3.
Note [3]

Reiner von Neuhaus parlait ici de Louis xiv, mais dans l’ode qu’il avait composée à la gloire de Charles Patin (v. notule {d} note [5], lettre latine 199), c’était lui qu’il avait comparé au Titan Atlas, fils de Jupiter, entre autres paternités mythologiques possibles (Fr. Noël) :

« qui excellait dans l’astrologie et fut l’inventeur de la sphère. Les poètes ont feint par cette raison qu’il portait le ciel sur ses épaules. Atlas, propriétaire du jardin des Hespérides, qui portait des pommes d’or, {a} averti par un oracle de se défier d’un fils de Jupiter, refusa l’hospitalité à persée, qui le pétrifia en lui montrant la tête de Méduse. » {b}


  1. V. notule {b}, note [54] du Patiniana I‑4.

  2. V. note [2], lettre de Neuhaus datée du 21 octobre 1663.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Reiner von Neuhaus, le 24 juin 1663, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9079&cln=3

(Consulté le 19/06/2024)

Licence Creative Commons