À André Falconet, le 11 octobre 1660
Note [30]

Historia Universitatis Parisiensis, ipsius Fundationem, Nationes, Facultates, Magistratus, Decreta, Censuras et Iudicia in negotiis fidei, Privilegia, Comitia, Legationes, Reformationes. Item Antiquissimas Gallorum Academias, aliarum quoque Universitatum et Religiosorum Ordinum, qui ex eadem communi matre exierunt, Institutiones et Fundationes, aliaque id genus cum instrumentis publicis et authenticis a Carolo M. ad nostra tempora. Authore Cæsare Egassio Bulæo Eloquentiæ emerito Professore, antiquo Rectore et Scriba eiusdem Universitatis.

[Histoire de l’Université de Paris, sa fondation, ses écoles, facultés, magistrats, décrets, censures et jugements en matière de foi, ses privilèges, assemblées, délégations, réformations ; ainsi que les plus anciennes universités de France, et les institutions et fondations des autres universités et des ordres religieux qui sont sortis du sein de la même mère, et autres faits de même sorte ; avec ses titres authentiques et publics depuis Charlemagne jusqu’à notre temps. {a} Par César Egasse Du Boulay, professeur émérite d’éloquence, ancien recteur et greffier de ladite Université]. {b}


  1. De l’an 800 à 1600.

  2. Paris, François Noël, 1665-1673, 6 volumes in‑fo, dont la collection complète est mise en ligne sur Gallica.

César Egasse Du Boulay (Cæsar Egassius Bulæus, Saint-Ellier en Mayenne, vers 1610-Paris 1678) était entré dans les ordres et avait professé d’abord les humanités à Poitiers, puis la rhétorique au Collège de Navarre. En octobre 1661, il allait être élu recteur de l’Université de Paris (v. note [3], lettre 595), puis obtenir la charge importante de greffier (v. notule {d‑iii}, note [37] des Affaires de l’Université en 1650‑1651). Du Boulay a laissé plusieurs autres ouvrages sur l’Université de Paris, les antiquités romaines ou la rhétorique. Plusieurs fois cité dans les notes de notre édition, son Factum (a) sur les officiers de l’Université et ses Remarques (b) sur le recteur (1668, vBibliographie) procurent quantité de renseignements fiables sur l’organisation et le fonctionnement académiques parisiens.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 11 octobre 1660. Note 30

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0642&cln=30

(Consulté le 07.02.2023)

Licence Creative Commons