À Charles Spon, le 25 octobre 1652, note 31.
Note [31]

Mme de Motteville (Mémoires, page 441) :

« Mademoiselle eut ordre de quitter les Tuileries où elle avait logé jusqu’alors. Elle partit donc pour aller à Saint-Fargeau {a} regretter toutes ses peines, aussi mal payées qu’elles avaient été peu méritoires et peu agréables à celui {b} qui en avait été la cause. »


  1. Mademoiselle (v. note [18], lettre 77) possédait un château à Saint-Fargeau, sur le Loing, dans l’actuel département de l’Yonne (v. note [32], lettre 295).

  2. Le roi.

La Grande Mademoiselle détenait aussi la souveraineté de la principauté de Dombes, région située entre la Bresse à l’est, le Beaujolais à l’ouest, le Mâconnais au nord et le Lyonnais au sud, qui était rattachée au duché de Montpensier depuis 1560.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 octobre 1652, note 31.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0294&cln=31

(Consulté le 16/06/2024)

Licence Creative Commons