À Charles Spon, le 10 avril 1654, note 32.
Note [32]

« il avait péché de multiples façons ».

Charles Quint ou Charles v (Gand, 1500-1558) était fils de Philippe de Habsbourg et de Jeanne de Castille, dite la Folle, roi consort et reine d’Espagne (v. note [4], lettre 692). Il accumula les souverainetés : prince des Pays-Bas (1506-1555), roi d’Espagne sous le nom de Charles ier (1516-1556), roi de Sicile sous le nom de Charles iv (1516-1556), et empereur du Saint-Empire romain germanique (1519-1556). V. notes [18][22] du Borboniana 8 manuscrit pour ses ascendances et sa descendance.

Épuisé par la maladie et par ses échecs contre la puissance croissante de la France et les problèmes allemands, Charles Quint abandonna toutes ses couronnes en 1555 (v. note [39] du Grotiana 2), et se retira en Espagne dans le monastère de Yuste (Estrémadure) où il mourut le 21 septembre 1558 (sans avoir pour autant renoncé à toute activité politique).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 avril 1654, note 32.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0345&cln=32

(Consulté le 28/02/2024)

Licence Creative Commons